Actualités

Porte Ouverte Online
Porte Ouverte Online
>> Lire la suite
Dates Rentrée session 2020-2021
Dates Rentrée session 2020-2021
>> Lire la suite
Toutes les actualités

Qui sommes-nous ?

En savoir plus
Menu

Les techniques neuro-tissulaires

L’ostéopathie neuro-tissulaire est une approche à la fois tissulaire, réflexe et informationnelle.

Les techniques neuro-tissulaires associent aux bilans et aux procédés correctifs ostéopathiques la conscience du champ d’activité tissulaire (champ biodynamique informationnel) et la réinitialisation des neuro-récepteurs. Elles permettent de traiter simultanément la mobilité des structures, la motilité des tissus et les échanges d’informations (neurologiques, biochimiques, circulatoires, électromagnétiques…) qui conditionnent notre activité biologique.

Les bilans reposent sur l’exploration approfondie de l’élasticité, de l’état de tension et de l’activité biodynamique des tissus à différents niveaux de profondeur : cutané, myo-fascial, ostéo-articulaire et viscéral. Ils ont pour objectif de diagnostiquer les désordres musculo-squelettiques et neuro-végétatifs responsables des pathologies fonctionnelles, et de localiser les neurorécepteurs et les couches tissulaires impliquées dans ces dysfonctions.

Les corrections sont déclenchées par la stimulation de points de tension tissulaires réflexes directement en relation avec les capteurs sensoriels neuro-somatiques et neuro-végétatifs impliquées dans les restrictions de mobilité ostéoarticulaires, musculaires, fasciales,… et les troubles métaboliques et biologiques. Les mains sont placées de façon à contrôler l’ensemble des points à stimuler tout en saisissant par des prises adaptées, les structures osseuses, musculaires, tissulaires ou viscérales à corriger.

La stimulation de ces points réflexes « neuro-tissulaires » par de légères pressions rotatoires contribue à déclencher les mécanismes correcteurs appropriés. Le praticien perçoit alors au sein des tissus une activation des échanges biologiques et le déclenchement d’un mouvement correcteur des os ou des viscères qu’il accompagne pour lever les tensions responsables de la lésion ostéopathique. Ces critères palpatoires sont la clé du diagnostic et du traitement.

Différents procédés correctifs sont à la disposition du praticien. Le choix de la technique est déterminé par les couches tissulaires à solliciter (peau, muscle, os ou viscères) et l’emplacement des points neuro-tissulaires à réinitialiser pour libérer les arcs réflexes dysfonctionnels responsables des pathologies à traiter.

L’accent est mis sur le développement des capacités sensorielles et l’adaptation du centrage du praticien aux différents niveaux de conscience à acquérir. Grâce au développement de critères palpatoires spécifiques, l'Ostéopathe peut ainsi appliquer avec une grande précision le procédé correcteur adapté aux multiples dysfonctions neuro-musculaires en cause dans les lésions ostéopathiques en déclenchant les arcs réflexes correcteurs appropriés.

Seules les lésions primaires, qu'elles soient d’origine biomécanique,  énergétique, métabolique ou psycho-émotionnelle, présentent des points de tensions neuro-tissulaires réactifs et le déclenchement d’une activité réflexe correctrice au contact des structures à corriger. Le traitement s’effectue ainsi, selon une filière précise adaptée au schéma dysfonctionnel du patient en appliquant sur chaque lésion ostéopathique ou myofasciale le procédé correctif adapté.

Le respect de ces principes assure en douceur, l’efficacité des gestes diagnostiques et thérapeutiques et donne au corps la capacité de retrouver son unité de fonctionnement en remontant à l’origine des multiples dysfonctions en cause dans les pathologies fonctionnelles.

En accédant à la conscience du champ d’activité tissulaire (champ biodynamique informationnel) et aux mécanismes d’actions de l’ostéopathie neuro-tissulaire, notre enseignement vous permettra de découvrir de nouvelles sensations et de maitriser des procédés diagnostiques et thérapeutiques fondamentalement novateurs. 

Programme de la formation